Le combat en cours pour engager nos réformes de sortie de crise

 

Lettre du Président, Août 2020

La période que nous traversons s’étire désespérément. Alors que notre métier est déjà difficile, nous avons subi trois mois d’inactivité et de retards, prolongés par les municipales avec, en prime, un bouleversement électoral affectant nombre de métropoles où le gel des projets a été proclamé par les nouveaux élus sans autre forme d’examen de la réalité des besoins ! Toutes ces difficultés qui pèsent sur nos épaules rendent les relations confraternelles plus tendues, interrogent même sur leur efficacité. Restons unis…

 

Cet article est réservé aux abonnés.
Se connecter ou créer un compte pour lire la suite.